Mon ventre me hait, je fais quoi…?

Vous souffrez de Noëlite intestinale??? (maladie éprouvée par des personnes ayant trop ripaillé pendant les repas de Noël.)
Ces précieux conseils sont pour vous….

BUVEZ
De l’eau bien sûr, par petites gorgées, si possible un peu tiède, et pourquoi pas avec un peu de jus de citron. L’eau aide en effet à mieux éliminer les déchets de l’organisme. Et sinon ? Rien de tel qu’une bonne infusion quand on a l’estomac en souffrance. Les meilleures ? Le thé vert, bien entendu, mais aussi les infusions de gingembre ou de menthe poivrée. Mieux encore : les infusions estampillées « digestives », qui font très bien leur job (même si leur goût reste souvent à désirer… Evitez de blinder votre tasse de sucre, ce serait contre-productif au possible.)

A MANGER
Si vous vous dites qu’en sautant le petit-dèj, vous êtes la plus maligne de la Terre, détrompez-vous : misez au contraire sur le premier repas de la journée pour vous remettre sur pied, même si vous n’avez pas super faim. Au menu ? Un bon porridge à base de flocons d’avoine et fruits, pour calmer votre estomac malmené. Ensuite, au cours de la journée, tout dépend de vos envies : réduisez les proportions si ça vous chante, et privilégiez les céréales complètes, les protéines maigres et les légumes vapeur. Retenez en tous cas que vous priver ne sert à rien : si vous ne mangez pas assez, vous serez frustrée, votre corps stockera plus facilement et vous serez plus encline à craquer sur tout chocolat se présentant sous votre nez. Bref, mauvais plan. Et surtout : mâchez.

Poursuivre votre lecture...